p a r i s_______l i g n e s

DECHETS

 

DECHETS

 

 

 

"Bien des objets échappent à notre attention simplement parce qu'il ne nous vient pas à l'idée de jeter les yeux sur eux. En général, on ne regarde pas les poubelles, la poussière de ses semelles, les déchets qu'on laisse derrière soi. Le film ignore ces répugnances (...) Le Berlin de Ruttmann est plein de grilles d'égouts, de caniveaux, et de rues jonchées d'immondices; et Cavalcanti, dans Rien que les heures, se montre à peine moins porté sur les ordures."

 

Siegfried Kracauer, Théorie du film, La rédemption de la réalité matérielle.

 

 

 

 

 

 

 

"Ce matin, je suis allé voir l'endroit où les boueurs vont déposer les ordures (...) Sapristi, que c'était beau. (...) C'est un véritable sujet pour un conte d'Andersen, cet amas de seaux, de paniers,

de chaudrons, de gamelles, de bidons, de fils de fer, de réverbères et de tuyaux de poêle dont les gens se sont débarrassés."

 

Vincent Van Gogh, Lettres à Van Rappard

 

 

 

 

 

RETOUR AUX THEMES



21/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion