p a r i s_______l i g n e s

MATRICULE 262602

 

MATRICULE 262602 :

ANTONIN ARTAUD A VILLE-EVRARD 

(2009), 42 min,

Réalisé par Nicolas Droin et Alexandre Deschamps

Conçu par Prosper Hillairet

Voix : Gilles Trinques

Entretiens : Alain Virmaux et André Roumieux

 

 

 

Évocation du séjour d'Antonin Artaud à l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, de 1939 à 1943, par Alain Virmaux (écrivain) et André Roumieux (ancien infirmier et auteur de Artaud et l'asile). Premier film tourné dans l'enceinte du "Pavillon des agités" où le poète fut régulièrement interné.
Un film d'Alexandre Deschamps et Nicolas Droin, conçu par Prosper Hillairet.

 

 

 

 

 

"Antonin Artaud est mort à la peine et de douleur à Ville-Evrard au mois d'août 1939 et son cadavre a été sorti de Ville-Evrard pendant la durée d'une nuit blanche comme celle dont parle Dostoïevski"   

Antonin Artaud 

 

 

 

"Je l'ai visionné avec beaucoup d'émotion et d'intérêt. Votre travail est excellent et les "acteurs" sont des connaisseurs de l'oeuvre et de l'homme Artaud" 

Serge Malausséna (neveu d'Artaud)

 

 

"Ce trajet à travers Artaud sur les lieux de Ville Evrard .. replonger dans cet univers si fort et si parlant .. la promenade le long des pavillons et la parole des deux hommes donne un temps, un déplacement et donc une écoute .. les écrits d'Artaud en feuille de cigarette fumés par les patients est une image très forte"

Paule Muxel

 

 

 

 

 André Roumieux

un entretien radiophonique sur sa vie d'infirmier pyschiatrique

à l'hôpital de Ville-Evrard

(Matricule est évoqué à 34:10)

André Roumieux

 

 

 

 

 

Artaud et l'Asile

d'André Roumieux et Laurent Danchin

(Séguier, 2015)

 

9782840496922.jpg

Editions Séguier

Fruit de la collaboration étroite entre André Roumieux et Laurent Danchin, Artaud et l’asile présente en deux temps :
-la biographie médicale d’Antonin Artaud, reconstituée pour la première fois dans son intégralité, à partir des pièces manquantes de son dossier psychiatrique, jusque-là inaccessible aux spécialistes ;
-et l’édition critique des archives de Gaston Ferdière, le psychiatre qui tenta de soigner Artaud en lui administrant des électrochocs à Rodez.

 

 

 

 

 

RETOUR PAGE ALAIN VIRMAUX

 

 

 



18/09/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres